In Vully Veritas

Un travail d'exposition sur la vigne et le vin dans le Vully pour le Musée de Morat

Même si aucun écrit de l’époque ne l’atteste, on doit probablement l’apparition de la culture de la vigne dans le Vully aux Romains.
Les premiers documents mentionnant une activité viticole dynamique datent du Moyen Âge. La vigne faisait partie de l’économie locale.
Les pentes ensoleillées du Vully et son vin étaient déjà appréciés à l’époque. Pour les siècles qui suivirent le Moyen Âge, nous trouvons entre autres de nombreux actes notariés qui témoignent d’une activité viticole constante.

Durant le dernier quart du 19ème siècle, des conditions climatiques particulièrement difficiles ainsi que l’arrivée de maladies comme l’oïdium et le mildiou déclenchèrent une crise de la viticulture. Cette crise atteignit aussi la région viticole du Vully. Le phylloxéra, insecte qui ravagea le vignoble européen durant la seconde moitié du 19ème siècle, fit quant à lui son apparition dans le Vully au mois d’août 1903. La crise viticole se poursuivit ainsi au début du 20ème siècle.

Peu à peu, la viticulture se mécanisa. Le remaniement parcellaire qui eut lieu de 1962 à 1992 permit, notamment par un regroupement raisonné de petites parcelles, des travaux de drainages et de nouveaux chemins accessibles aux machines, une amélioration notable de la culture de la vigne. Cela eut un impact positif sur la qualité des vins.

En 2012, l’association des encaveurs du Vully vaudois et fribourgeois fut créée. Un de ses premiers objectifs fut de garantir une AOC aux vins de la région. En 2014, l’association des encaveurs compte 24 membres répartis sur le territoire vaudois et fribourgeois.

Les vins du Vully connaissent aujourd’hui un succès grandissant. Les cépages principaux demeurent le chasselas, pour le blanc, et le pinot noir, pour le rouge. Parallèlement à ces deux cépages, diverses spécialités ont gagné en importance ces dernières années.

Différents thèmes seront présentés dans cette exposition : localisation et survol historique, vendanges, travaux dans la vigne, travaux en cave. Les portraits des 24 membres de l’association des encaveurs du Vully vaudois et fribourgeois seront eux aussi exposés.

Les visiteurs pourront ainsi admirer plus de 80 clichés effectués dans le Vully entre l’année 2013 et 2014 par le photographe fribourgeois Nicolas Brodard. Pièces historiques, documents d’archives et anciens clichés viendront entre autres compléter l’exposition.

 

IVAN MARIANO
Directeur du Musée de Morat